Fiche pratique - Commissaire ou vérificateur aux comptes ?
Une info d'Ideji Publiée le 30/05/2016
Il faut bien différencier les commissaires des vérificateurs aux comptes. Les activités des commissaires aux comptes et le port du titre sont légalement réglementés. Leur mission est de certifier les comptes de l'association, en s'assurant qu'ils sont « sincères, réguliers et qu'ils donnent une image fidèle du patrimoine » à la fin de chaque exercice. Ce commissaire aux comptes doit être nommé par l'AG de l'ASBL. Le vérificateur aux comptes quant à lui, est une personne bénévole (qui appartient ou non à l'ASBL) qui peut être désignée par l'AG et dont le mandat peut être prévu par les statuts. Sa mission consiste à vérifier l'enregistrement des opérations dans les comptes, la régularité et la sincérité du compte d'exploitation et du bilan ; la tenue effective des registres obligatoires, PV, CA et AG. Attention, toutes les ASBL ne sont pas obligées de faire appel à un commissaire aux comptes. Seules les ASBL qui emploient plus de 100 travailleurs OU qui cumulent deux des trois critères suivants sont obligées de requérir les services d'un commissaire : 1/ 50 travailleurs ; 6.250.000€ de recettes ; 3.125.000€ de total bilantaire.
Suivez le lien : http://vieassociative.be/sites/default/files/20140724-controle-des-comptes.pdf